top of page
Image de Volodymyr Hryshchenko
  • vocavie8

Exercices autonomes suite à la séance du 23 janvier 2024

Dernière mise à jour : 6 févr.


Bonjour,


La séance d'hier a été animé par Ingrid qui nous a mentionné être optimiste de voir autant de participants et participantes bienveillant·es envers le groupe! Le participant Mohamed Belmadani a fait la lecture de son flash qui a été repris ensuite dans une très belle chorale micro ouvert où les voix de tous les participants et participantes se faisaient entendre dans un enchevêtrement d'échos doux à l'oreille.


Vous pouvez retrouver le flash de Mohamed ici, accompagné de quelques pistes de réflexion concernant les grandes thématiques qui y sont abordées. Nous aimerions revenir avec vous sur ces sujets lors du moment jasette de mardi 30 janvier!


Nous sommes présentement entrain de créer un guide d'utilisation de la plateforme Zoom pour les membres de Musculation de la Voix. Si vous avez des questions techniques ou des suggestions, laissez-nous savoir en commentaire ou durant les séances d'animation!


Vous trouverez ci-dessous quelques exercices pour continuer à travailler la voix forte de votre côté.


Faites-les tous ou choisissez ceux qui vous tentent le plus.

Notez ce que vous observez et venez au prochain moment jasette nous en parler!


Exercices


Échauffements:

Position confortable pour la parole.

  • Vous pouvez vous lever si c’est mieux pour vous, si vous restez assis.e, essayez de trouver une position où vous-vous faites grand.e, laissez de la place à vos poumons!


Exercice d'ancrage: étirements des bras vers le haut.

  • Racine dans la terre pour se débarrasser des émotions ou des pensées qu’on ne veut pas avec nous pendant nos exercices autonomes.

  • Puiser au fond de la terre les pensées et les émotions qu’on veut avec nous


Étirements du visage: grimaces!

  • Une face toute fermée - comme un petit raisin - et puis -  une face toute ouverte - comme en grand étonnement. 

  • Prendre conscience des sensations dans les muscles de notre visage, mais aussi à l’intérieur de notre bouche - explorer la sensation d’une bouche toute fermée et celle d’une bouche toute ouverte. Qu’est-ce qui est différent? 

  • Réveiller la voix dans les différents “visages” - la voix dans notre visage tout fermé, la voix dans notre visage tout ouvert - comment est-ce qu’elle sonne? Est-ce la même voix?


Un petit réveil de la voix forte: 

⚠️ Portez attention à ne pas vous faire mal! Nous utilisons des images pour vous inciter à exagérer votre intensité car pour plusieurs personnes avec la maladie de Parkinson, plus d'énergie qu'auparavant peut être nécessaire pour produire une voix forte. Mais nous ne voulons pas que vous-vous fassiez mal! De quel niveau d'énergie avez-vous besoin pour que votre voix soit intelligible et porte bien?⚠️


On veut appeler quelqu'un de l'autre côté de la rue:

  • Eh!

  • Ey!

  • Allo!!!

  • Ohé!!!!


Refaisons-le, mais comme si on appelait quelqu'un du haut du sommet d'une montagne:

  • Eh!

  • Ey!

  • Allo!!!

  • Ohé!!!!


Quelle image vous aide le mieux pour produire une voix forte? La rue ou la montagne? Lisez les prochaines phrases en utilisant l'image qui vous convient le mieux:

  • Eh! Viens ici tout de suite!

  • Ey! Comment ça va aujourd'hui?

  • Allo! Ça fait longtemps qu'on s'est vu!


Manifeste de la voix forte:

On vous partage le manifeste de la voix forte. Vous pouvez l'utiliser pour travailler votre voix forte!


Eh! J’aimerais-ça qu’on m’entende! 

Eh! J’aimerais-ça qu’on m’écoute! 

Eh! J’aimerais-ça qu’on se parle! 

Eh! J’aimerais-ça qu’on rie ensemble! 


D’ailleurs - tu sais quoi? 

Voici ma voix!



Un flash Pour travailler la voix qui clame haut et fort la joie de vivre!

Ce Flash a été écrit et partagé par Maryse Devos, une participante de Musculation de la Voix :


"Je mets un morceau de sicre dans mon café noir“.
Je chante cette chanson de Francis Cabrel.
Je mélodie ma voix, j'articule, je bouge mes lèvres
comme dans le musculation de la voix,
je chante fort et haut
quand je conduis dans la voiture.

L’utilisation de “Sicre” dans la chanson est une référence à Claude Sicre, célèbre musicien toulousain ami de Cabrel - cliquez ici pour entendre la chanson!



Un exercice pour vous détendre la voix:

Après avoir travaillé très fort votre voix, on vous propose de la détendre - un peu comme on ferait un stretching après avoir fait de l'effort physique. Rappelons-nous, la voix... c'est des muscles!


  • Vous pouvez faire des soupirs pour la relaxer, comme après avoir eu une longue journée! Laissez sortir votre voix sans la forcer, ça doit vous procurer un sentiment de douceur au niveau de la gorge.

  • Vous pouvez aussi essayer de soupirer en faisant vibrer vos lèvres. Pas d'inquiétude si vous n'y arrivez pas - on reviendra sur cet exercice tous ensemble!



Un flash Pour vous détendre

on vous propose un dernier texte pour lire avec votre voix calme et détendue. Il s'agit d'un “flash” de la chronique de Patrick Lagacé, partagé par la lectrice Claude Miron:


Un moment magique à la chasse,

avec mon fils,

en quête d'un orignal,

dans les Monts-Valin au Nord du Saguenay,

et qui m'a rappelé les jours passés avec mon propre père,

dans la nature.


Petit devoir d'ici Le prochain moment jasette:

Le petit devoir qu'on vous propose est le suivant: Portez attention à ce que vous avez senti durant et après les exercices.

  • Avez-vous senti que vous forciez votre voix durant les exercices?

  • Est-ce que vous avez gardé des inconforts après les exercices ou sont-ils partis par la suite?

  • Comment cet inconfort se manifeste pour vous?


Nous aimerions discuter de ça durant le prochain moment jasette. Vous pouvez aussi écrire ce que vous avez ressenti en commentaire!


Ci-dessous, vous retrouverez le flash de Mohamed Belmadani, et plus bas, quelques idées pour soutenir la réflexion autour des thèmes qui y sont abordés. On aimerait revenir sur ces sujets avec vous mardi le 30 janvier!



Le flash partagé par MohaMed Belmadani

Sentiment de culpabilité

Il était une fois, un couple joyeux:

c’était nous.


Jusqu’à ce que cette maladie indésirable, 

s’invite dans notre vie quotidienne. 

Tous nos projets et nos rêve de retraite

se sont envolé à jamais. 


Chère épouse pardonne moi 

de t’avoir entraînée dans cette malheureuse aventure. 


Merci pour ta présence, ton soutien et ton dévouement 

pendant toutes ces quarante deux années à mes côtés.


Questions pour réflexion

La culpabilité est un sentiment profondément humain que nous ressentons tous et toutes.


  • Comment la culpabilité s’installe et se présente pour vous? 

  • Comment discutez-vous de ce sujet avec vos proches? 

  • Quels sont certains moyens que vous mettez en place pour comprendre, y faire face et surmonter ce sentiment? 

La professeure en psychologie, Kristin Neff, propose l'auto-compassion comme une pratique pour nous aider à gérer nos sentiments de culpabilité. Notre membre d'équipe Amina Benkhennouf, étudiante au baccalauréat en psychologie à l'UdeM, nous partage ci-dessous un résumé des composantes de l'auto-compassion.


Est-ce que ces éléments résonnent avec vous?

Partage de ressources

Nous aimerions vous partager quelques ressources qui vous seront peut-être utiles, pour vous ou pour vos proches:


Parkinson Québec

https://parkinsonquebec.ca/

1 800 720-1307 

lundi au vendredi de 8h30 à 16h00 

Tel-Ainés

Centre d'écoute de Laval

Info-Aidant

Association des Centres d'Écoute Téléphonique du Québec






Écrivez votre propre "flash"!

Comme d'habitude, on vous invite à écrire et partager vos flashs de la journée ou de la semaine!

Nous aimons vous lire!


Vous-vous sentez inspiré·e vous aussi? Écrivez votre propre "flash" - partagez-le à Vocavie en commentaire ci-dessous ou via le formulaire de contact pour le mettre au répertoire de notre communauté de Musculation de la Voix - ou - gardez-le simplement pour vous.


Et oui, on vous le redit: lisez-le à voix haute - ça fait du bien à notre cœur et à notre âme quand notre voix s'empreint d'une anecdote ou d'un souvenir qui nous importe!


À bientôt!

l'équipe de Musculation de la Voix



160 vues2 commentaires

2 Comments


josee902
Jan 24

J’ai une Lili dans ma vie …

C’est ma petite-fille, elle a 16 ans. Depuis qu’elle a 4-5 ans , je dépose sous le sapin un cadeau pour Lili et grand-maman . Un présent pour partager un moment doux ensemble. Cette année au début décembre, je lui dis : « Lili, je manque d’inspiration cette année pour notre cadeau ». Elle me propose alors de tricoter ensemble. Dans son cas,c’est un nouvel apprentissage et pour ma part je n’ai pas eu de projet de tricot depuis une trentaine d’années.

Au lendemain d’une tempête, en pyjama écoutant en même temps un petit film de filles, nous entamons notre « snood » avec l’aide d’un tutoriel sur nos téléphones et IPad .


Like
vocavie8
Jan 25
Replying to

Un merveilleux flash! Mes filles ont tout juste 16 ans - mais leur grand-mère est à l'autre bout de l'océan. Pourtant le lien si fort. Que cette relation que vous avez avec votre belle Lili est précieuse! Vous êtes choyées toutes les deux! Merci du partage 💗 - Ingrid de Vocavie

Like
bottom of page